Logo du site
Logo du site

Zones continentales, tropicales ou vaches hautes productrices. INVESTIR DANS DES MATELAS AQUACLIM ? UN CHOIX RENTABLE

Bioret a mis au point un configurateur qui calcule précisément le retour sur investissement de l’installation de matelas à eau dans les exploitations. L’objectif ?Aider les éleveurs à faire les bons choix pour réduire les effets néfastes de la chaleur sur la productivité de leur cheptel et leur fournir les arguments techniques et économiques qui leur permettent d’accéder plus facilement à un financement  pour s’équiper.

C’est un fait établi : équiper ses logettes de matelas à eau a un impact indéniable sur le bien-être de ses animaux, mais aussi sur leur niveau de production. Pour aider les éleveurs à faire le choix de la meilleure solution pour palier le stress thermique et en toute connaissance de causes, Bioret propose un outil qui calcule le retour sur investissement propre à chaque exploitation. La modélisation informatique, est une extrapolation de l’étude de l’université de Californie : elle intègre les données de la station météo la plus proche de l’exploitation et calcule la perte de lait due aux périodes de chaleur, sources de stress thermique.

3.7kg de lait permis en plus même en cas de stress thermique

Le matelas logette à poches d’eau climatisées Aquaclim permet, en rafraîchissant les vaches laitières, de s’affranchir des effets du stress thermique. Il est adapté pour un confort de couchage et une régulation zoothermique® dans toutes les conditions climatiques, même extrêmes, ou avec des animaux à haut potentiel. Ce dispositif permet un production laitière plus élevée (en moyenne 3.7kg en plus par jour) qu’un couchage classique, qui s’explique par :

  • Une meilleure circulation sanguine,
  • Une augmentation du temps de rumination soit une meilleure utilisation de l’énergie de la ration,
  • Une augmentation du temps de couchage par cycle de 15 à 20%,
  • Une réduction du stress,
  • Les calories dégagées par la vache sont évacuées.
  • Une production de lait plus importante après vêlage,
  • Une préservation du capital génétique du fœtus sur la future productrice

Gain en lait, mais aussi en énergie

Prenons l’exemple d’un élevage de 230 vaches implanté à Monterfil en Ille et Vilaine, 160 logettes en AquaClim thermodynamique et 66 logettes en Aquastar. La modélisation des périodes de thermique enregistrées sur cette zone met en évidence, sur 2018/2019 une perte de production moyenne de 357  kg par vache et par an. Or, le gain de confort et de refroidissement permis par les matelas à eau minore cette perte de moitié. Il suffit ensuite de faire un calcul simple : pour un prix du lait à 0,32€/kg, le gain annuel autorisé s’élève à 10 095€ en lait + 15 842€ en énergie. Dans la réalité, cela peut être davantage selon les taux et les primes de qualité payés. Le configurateur, face à ce gain, mettra en perspective le coût des matelas et de leur pose. Pour équiper les 226 logettes de cet élevage, il faudra compter 97 008€ de matelas + 42 500€ de pompe à chaleur. Si l’on calcule le gain permis  sur les 10 ans de garantie des matelas - 10 095€ en lait et 15 842€ en énergie - on arrive à un seuil de rentabilité de 5.36 ans. Un ROI rapide pour des solutions qui vont vite devenir incontournables en élevage pour réduire le stress thermique dont souffrent les laitières et optimiser cette chaleur perdue, au vue de la multiplication des épisodes de chaleur estivale au fil des années sur le territoire.

« Ce retour sur investissement peut être encore plus rapide, car on ne tient pas compte des bénéfices sur la santé et la reproduction qui sont incontestables mais plus difficiles à chiffrer », complète Samuel Boucard, responsable technique et commercial de Bioret. Au-delà de l’intérêt pour un éleveur de chiffrer son retour sur investissement, cet outil l’aide aussi dans sa recherche de financement. «Avec ces chiffres et ces éléments de compréhension, le banquier dispose d’une étude de rentabilité qui lui montre l’intérêt économique de ces équipements pour maintenir les bons résultats de l’atelier, même en cas de stress thermique», souligne Samuel Boucard

Gagner plus en valorisant la chaleur

Grâce à l’option AquaClim Thermodynamique, l’éleveur peut aller encore plus loin en valorisant la chaleur des vaches. En effet, l’eau qui circule dans les matelas se réchauffe et peut servir pour chauffer le digestat du méthaniseur, l’eau chaude pour le nettoyage d’un atelier de transformation de produits laitiers ou encore pour le séchage en grange du foin. Le confort thermique des vaches permet alors de réaliser des économies d’énergie, en plus des gains en production de lait.

Le matelas pour palier au stress thermique, comment ça fonctionne ?

L’eau circule dans les matelas grâce à un kit de raccordement. Le kit est prémonté en atelier. Chaque vache a sa propre poche d’eau. Le matelas est rempli une seule fois, lors de l’installation. L’eau rafraichie circule dans les canules communes à l’ensemble des couchages d’une travée.

Évènements en rapport
Bien être des vaches laitières. Stress thermique : et si le matelas à eau était la solution ?
Le 29 Juin à 11h15
Je regarde le replay
Entreprises en rapport
Logo Bioret Agri
Bioret Agri
Articles en rapport
rencontres-webagri.fr, 2021